Litterature

Le rien


Rien, de José Parrondo, c’est un petit livre presque insolent de minimalisme obstiné.

Avec pourtant un programme plutôt ambitieux

: folâtrer dans l’arrière-cour de la pensée, là où se cachent  paradoxes, absurdités,  illuminations intuitives, questions irrésolues … entrevoir l’envers des choses … mélanger intérieur et extérieur, et se perdre dans  chacun d’eux… réfléchir sur ce qu’est le langage, le dessin …  et tâcher de dire sa présence (ou non) au monde.

Tout ça, fort heureusement, sans aucun sérieux.

José Parrondo parvient à son but avec brio, utilisant apparemment en vrac des dessins, des miettes de BD, des maximes parfois percutantes, quelques gravures et photos.

Tout en guignant vers certaines parties de l’œuvre du peintre Paul Klee, il nous propose un retour vers l’essentiel fantaisiste et plein de poésie.

Un antidote souverain au trop-plein quotidien.

 

Pour en savoir plus, retrouvez le podcast de Pacôme, qui nous en dit plus :

 

Radio Vostok I Publié le 30 septembre 2017
Crédit photo de une : ©José Parrondo (L’Association)

A lire aussi…

 

>> Voix douce
>> Big Kids
>> Hiroshiman

Reply

Leave a comment.