Théâtre

Point de vue d’un pigeon sur l’architecture


Loin d’être une leçon d’urbanisme, 23 Rue Couperin, la pièce de Bel Kacem consiste en un dispositif artistique plus proche de la performance d’art contemporain que de la pièce de théâtre classique.
 

Une expérience déroutante mais enrichissante pour le spectateur qui peut y déchiffrer en creux une réflexion sur le vide, la valeur des vies humaines et leurs paroles oubliées.
Quel est le point commun entre les compositeurs Mozart, Debussy, Ravel et Couperin ? Ils ont tous donné leur nom à l’une des barres d’immeubles du « Pigeonnier », banlieue du Nord de la France.
 

« Plus le bâtiment était disgracieux, plus le compositeur était célèbre. Une expérience sociologique, paraît-il »
 

Louise-Marie nous parle de 23 Rue Couperin, à voir au théâtre Saint Gervais du 30 mai au 10 juin 2017.

 


 

Radio Vostok I Publié le 05 juin 2017
Crédit photo de une : ©I.Meister St Gervais
 

A lire aussi…

 

>> Les luttes intestines
>> Attention Humour
>> La ligne: Genève racontée par ses habitants

Reply

Leave a comment.