Théâtre

Les Démons – Lillo dépoussière Dostoïevski

Interview de José Lillo par Tuana Toksöz: « Les Démons » de Dostoïevski, adapté et mis en scène par José Lillo, du 30 septembre au 18 octobre, au Théâtre du Loup.

Original, brillant, analytique, voire parfois engagé. Voilà des mots qui définissent le théâtre du comédien et metteur en scène genevois, José Lillo. Son adaptation de la « Troisième nuit de Walpurgis » vient d’ailleurs d’être publiée. Un texte de Karl Kraus, méconnu, édité en français qu’en 2005 et qui analyse la propagande nazie, « un système de propagande qui a encore de belles années devant lui » d’après l’intéressé. Sa mise en scène avait, à l’époque, remporté un fier succès. L’an dernier, « Gorgias » de Platon est également passé sous la plume du metteur en scène.

Alors autant dire que José Lillo aime rendre son art utile pour interroger, véhiculer des idées et pousser son public à la réflexion, sans toutefois tomber dans le pompeux. Il soutient que le théâtre et le jeu de l’acteur peuvent synthétiser et faciliter l’accès à des connaissances parfois tombées dans l’oubli. Et c’est vrai, la contemporanéité de ses décors et du jeu contribuent à actualiser ces textes classiques tout en happant le public. Dans cet esprit, il met aujourd’hui en scène « Les Démons » de Dostoïevski au Théâtre du Loup, de nouveau une adaptation faite maison.

« Les Démons » de Dostoïevski, interview by Tuana Toksöz (w/ Maria Pineiro) / Radio Vostok on Mixcloud

Reply

Leave a comment.