Expo

Feminist Energy Crisis


Dès ses premières œuvres, Angela Marzullo n’a cessé d’explorer le féminisme non seulement comme un fil conducteur de son art, mais de sa vie tout court à l’instar des avant-gardes qui ne connaissaient pas de séparation entre les deux.

 

Avec son alter ego, Makita, l’artiste endosse tour à tour le rôle de l’intellectuelle féministe, de la sorcière, ou encore celui de la mère de famille engagée politiquement.
 
Son exposition au Centre de la photographie Genève est visible jusqu’au 12 mars 2017 et nous permettra de découvrir de nouveaux travaux photographiques qui soulignent la place du médium dans son processus conceptuel et sa pratique performative.
 
Les 28 premiers jours de l’exposition, le public pourra assister au work-in-progress « L’Origine », sous forme d’une performance quotidienne de l’artiste, à 11h, dans l’espace d’exposition.
 
Une rencontre / brunch avec l’artiste aura lieu le samedi 4 mars à 11h.
Delphine nous accompagne à l’Ouest avec Angela Marzullo pour nous parler de Feminist Energy Crisis.
 
 

 
Radio Vostok I Publié le 08 février 2017
Crédit photo de une : ©Angela Marzullo
 

A lire aussi…

 

>> Paradoxical
>> Peter Tillessen au CPG
>> Les créatives 2016

Reply

Leave a comment.